NEWS
Systèmes d'Information de Santé
Consulter le sommaire
Abonnez-vous

Une interface de livret thérapeutique entre Santé400 (SHS) et Emed (CS3i) via JEEBOP (Wraptor)

 

Dans le cadre de son déploiement CBUM autour de la solution EMED de CS3i, la Clinique LES CEDRES de Brive a mis en œuvre une interface sur la base d'un EAI (Jeebop de Wraptor) pour la récupération du livret thérapeutique issu d'un système administratif Santé400 de Siemens Health Services. Une initiative qui pourrait intéresser tous les établissements "Santé400" ayant des objectifs CBUM à court terme...
Vu de JEEBOP, la mise à jour des médicaments est reçue de GEFI Santé400 via une requête SQL puis retransmis vers Emed sous forme de Fichier XML.

Le processus de transfert Jeebop est déclenché de façon paramétrable à heure fixe. Il se charge d'interroger la base données de GEFI (articles et fournisseurs) afin de récupérer les enregistrements correspondants aux médicaments concernés. Une table intermédiaire, alimentée avec les enregistrements récupérés, permet à JEEBOP d'être en mesure de signaler tout type d'événement sur un médicament : "ajout au livret", "suppression du livret" ou "modification".

Les critères de sélection des médicaments font l'objet d'un paramétrage dont la maîtrise est confiée à l'établissement. A noter que les antibiotiques et les stupéfiants sont signalés dans le livret.     

Lors de la première importation du livret, tous les médicaments répondant aux critères de sélection sont placés dans le fichier XML à destination d'EMED. Les importations suivantes ne contiennent que les nouveaux médicaments ainsi que les éventuelles suppressions. Au sein de l'EAI, il est possible d'enregistrer ces mêmes informations dans un fichier Texte de type CSV afin de permettre une rapide vérification.
Dans le fonctionnement nominal du processus, les informations recueillies sont transmises à Emed via un fichier XML déposé dans un répertoire local ou via ftp ou tout autre moyen de transfert. La liste des médicaments est enregistrée dans la table intermédiaire (de la base de données USER de Jeebop) afin de permettre de retrouver rapidement pour un médicament, sa date d'inscription au livret et/ou sa date de suppression du livret.
En cas d'erreur de transfert, une notification e-mail est envoyée aux adresses spécifiées dans le processus Jeebop. Les fichiers XML peuvent être archivés dans un répertoire local pour, éventuellement être retraités.


Le commentaire de mySIH::
En ce qui concerne la demi-interface côté "stock", le choix d'une solution SQL non intrusive confirme la difficulté que rencontrent certains établissements de santé équipés de la solution administrative Santé400 de SHS lorsqu'il s'agit d'assurer globalement l'interopérabilité de leur SI. Bien que cet éditeur soit en mesure de fournir un module d'interface "Logiciel Tiers" (basé sur la mise à disposition de fichiers Texte), certains établissements se tournent vers d'autres solutions... La raison essentielle semble a priori d'ordre financière.
En ce qui concerne les échanges côté médical, le choix fait sur le site de la clinique des Cèdres à Brive entre Jeebop et Emed apparait étonnant compte tenu du fait que les deux produits sont en mesure d'accepter des échanges de type Web Services ? Un sujet que nous aurons certainement l'occasion d'aborder dans mySIH::MAGAZINE !

Actualités



Consulter le flux RSS des actualités