Inovelan : Une première certification « Qualité Hôpital Numérique » / 25 octobre 2016

L’entreprise lilloise Inovelan est devenue le premier éditeur de logiciels spécialisés à détenir la certification Qualité Hôpital Numérique, à l'issue d'un audit sur site de deux jours mené par AFNOR Certification. Cette distinction atteste que le Système de Management de la Qualité d’Inovelan répond bien aux exigences de transparence, de service et de qualité attendues dans le secteur hospitalier. Inovelan conçoit, développe et déploie des solutions pour le partage et les échanges sécurisés de données de santé : applications de télémédecine (consultation et expertise à distance, surveillance et prévention en AVC, dermatologie, gériatrie, psychiatrie, téléradiologie, etc.), dossiers de coordination pour les parcours de santé (maladies chroniques, cancérologie, gérontologie, etc.) et outils de messageries sécurisées.

En savoir plus sur le référentiel Qualité Hôpital Numérique 


Piloté par la DGOS, avec l’appui de l'ASIP Santé et la DSSIS (Délégation à la stratégie des systèmes d'information de santé), le projet de référentiel QHN (Qualité Hôpital Numérique) est le résultat d'un travail collaboratif clôturé par une phase de concertation impliquant les fédérations hospitalières et industrielles du secteur, l'ANAP, le COFRAC et des représentants des organismes certificateurs. Le certificat AFNOR, valable trois ans, fera l’objet d’audit de maintien tous les ans.

Le certificat Qualité Hôpital Numérique (QHN) est attribué par un organisme certificateur à un industriel fournisseur de solutions informatiques à destination des structures et professionnels de santé et dont le système de management de la qualité (SMQ) respecte le référentiel Qualité Hôpital Numérique. Au-delà de la conformité à la norme ISO 9001 et/ou ISO 13485, le référentiel QHN repose sur des exigences spécifiques aux industriels des Systèmes d'Information de Santé, en termes de transparence, de service et de qualité seln différents axes : conception, développement et évolution d’un produit, gestion des services de production, projets, interopérabilité, sécurité des données, etc. Cette certification QHN s’inscrit dans la politique de labellisation portée par l’ASIP et déclinée en Région par les ARS. D’ici à ce que la certification QHN devienne – par exemple – un prérequis de réponse à un Appel d’Offres public, il n’y a qu’un (petit) pas…

Retour aux actualités