Le GCS D-SISIF propose la confirmation des rendez-vous aux consultations par SMS à ses adhérents / 9 décembre 2015

Pour répondre à une demande récurrente de ses adhérents, le GCS D-SISIF propose un service d’émission de SMS. En tête des usages : le rappel des rendez-vous, un nombre trop important de patients ne se présentant pas aux consultations de spécialistes.

« Sachant que la prise de rendez-vous peut aller jusqu’à plusieurs mois, il nous fallait trouver une solution rapide et efficiente» explique  Bertrand Louvois, DSI de l’Hôpital Simone Veil (GH Eaubonne-Montmorency). « Nous nous sommes alors tourné vers  le GCS D-SISIF qui nous a proposé de concevoir et de mettre en place une plateforme d’émission de SMS » précise-t-il.

En standardisant les interfaces, le GCS D-SISIF permet de simplifier la mise en œuvre et de garantir une continuité du service. « La plateforme que nous avons mis en place permet la transparence totale pour l’adhérent. Par exemple, si nous décidons de remettre en concurrence le fournisseur et de changer d’opérateur, ce sera sans incidence pour nos adhérents » indique Cédric Malandain, chef de Projet au GCS D-SISIF. « Par ailleurs, plus nous avons d’adhérents utilisant le service, plus les tarifs sont intéressants» souligne ce dernier.

Après l’hôpital Simone Veil, c’est le pôle de continuité des soins du Val d’Essonne Medi-Call Center qui a choisi de souscrire à ce service pour le suivie de leurs rendez-vous médicaux. « Nous prévoyons l’envoi de près d’1,5 millions de SMS d’ici fin 2016 » Déclare le Dr. Paranque, Directeur de Medi-Call Center. En ce qui concerne le GH d’Eaubonne, c’est plus de 10 000 sms/mois qui sont visés. Au-delà de la prise de rendez-vous, ce service peut être utilisé pour envoyer de façon sécurisé des mots de passe éphémères (« One-Time-Password »), ou encore des alertes sanitaires.

Le Groupement de Coopération Sanitaire pour le Développement des Systèmes d’Information en Santé partagés en Île-de-France (GCS D-SISIF) est le pilote de la maîtrise d’ouvrage opérationnelle francilienne dans le domaine de la « e-santé ». Il a pour objet d’améliorer les conditions d’activité de ses membres en facilitant l’interopérabilité et la  mutualisation au sein des systèmes d’information de santé Île-de-France au même titre que le portage financier et la maîtrise d’ouvrage des projets. Composé de 8 collèges représentant l’ensemble des professionnels et établissements de santé et médico-sociaux d’Île-de-France, le GCS D-SISIF développe par ailleurs une réflexion sur la mutualisation interrégionale des projets de conception et de développement de systèmes d’information.

Retour aux actualités