Les dossiers / Cap Santé : Un SI orienté « productique » pour plus d’efficacité

Cap Santé : Un SI orienté « productique » pour plus d’efficacité

Créé en 1990, le groupe Cap Santé compte aujourd'hui 10 établissements de soins privés couvrant la plupart des disciplines médicales. Côté SI, pour l'ensemble des établissements, le schéma est le même : un socle administratif et PMSI basé sur la solution SIGEMS et une logique de « productique » avec des applicatifs articulés autour de la solution Expert Santé d'Expertiz. Samuel Simoens, DSI du groupe, nous explique les raisons d’un tel choix…
 

my SIH magazine :: Quelle logique pour le SI du groupe Cap Santé ?
Samuel SIMOENS (SS) : Après avoir essuyé quelques plâtres avec des applications qui n’étaient pas suffisamment paramétrables pour répondre aux besoins des utilisateurs, nous avons pu présenter à plusieurs éditeurs un modèle de ce que nous ne souhaitions plus ! Plus il y a d’établissements dans un groupe, plus il devient difficile de tenir compte des spécificités de chacun, tout en ayant une cohérence globale. Il faut disposer de sous-systèmes SI malléables et évolutifs.

my SIH magazine :: Donc un SI basé sur une logique modulaire?
SS : Oui, un SI modulaire mais des modules en cohésion. Une de nos premières tâches a été de stopper la profusion de sous-systèmes indépendants : un applicatif de gestion de bloc, un autre de gestion du prévisionnel des lits et un troisième de gestion des consultations. Il y a bien sûr des fondamentaux que nous positionnons hors de cette logique de « production médicale » : l’administratif et la gestion du PMSI. Pour le reste la feuille de route est de bâtir en cohérence autour de notre socle de production.

my SIH magazine :: Quelles solutions concrètes pour répondre à cette logique ?
SS : Côté administratif et PMSI, nous disposons de la solution SIGEMS (Groupe Berger Levrault) et côté « productique » de la solution Expert Santé d’Expertiz. Le codage est effectué en temps réel au bloc opératoire via la solution Expert Santé. Notre objectif est, pour chaque établissement, de bâtir autour des briques métier de Gestion de bloc, Consultation d'anesthésie et Planification des lits pour arriver le plus rapidement possible à une cohérence ergonomique. Aujourd'hui, à son arrivée dans l'établissement, le praticien dispose instantanément de son planning du jour et peut, s'il le souhaite, effectuer diverses autres investigations sur le Dossier Patient, le Labo et la Radio. Il dispose en quelques clics de la pancarte, des transmissions, du traitement personnel ou de la dernière consultation d'anesthésie.

my SIH magazine :: Expert Santé facilite donc votre logique de gestion de production mais qu’en est-il de l’adhésion effective des praticiens ?
SS : L'ergonomie de la partie Planning et Gestion de bloc nous a permis de répondre simplement aux attentes des professionnels médicaux. Chaque praticien dispose d'un écran de type « tableau de bord » spécifique. Par exemple, concernant le planning des patients au bloc, le praticien peut retrouver l’activité de la veille (pour un éventuel complément de codage), les interventions du jour ou futures à l'aide de simples filtres. Il accède instantanément, depuis son tableau de bord, aux résultats de labo ou encore aux transmissions ciblées et incidents remarquables (hyperthermie en début de séjour, un patient qui a chuté de son lit, etc.). Consultable sur site ou à distance depuis divers dispositifs tels que tablettes, iPhone, etc. ce tableau de bord « praticien » répond parfaitement aux attentes des opérationnels. C’était là l’une des clés du succès d’un déploiement à grande échelle.

my SIH magazine :: Quelles spécificités de la solution Expert Santé ont permis de réussir là où les précédentes solutions ont échoué ?
SS : De mon point de vue, c’est le niveau de paramétrage des modules d'Expertiz qui fait la différence. Lorsque les établissements ont des exigences communes, la cohérence est immédiate. À l’inverse, lorsqu'il s’agit de gérer des spécificités, la solution Expert Santé le permet tout aussi facilement. Les paramétrages se font essentiellement sur la connaissance du Patient, la constitution du Dossier Patient ou encore l'organisation des transmissions ciblées. Ceci étant, rien n’est imposé par l'éditeur. L'outil s'aligne complètement sur les exigences des établissements et permet de modéliser simplement et rapidement la réalité des usages.

my SIH magazine :: On s’approche donc d’un mode de déploiement « agile » de la solution ?
SS : Avec ce genre de produits, il est évident que le mode de fonctionnement entre l'établissement et l'éditeur doit être basé sur un accompagnement permanent. C'est la logique même d’amélioration continue qui nécessite cette proximité. L'approche de l'éditeur doit nécessairement être itérative et agile. Aujourd'hui, il y a une à deux mises à jour par mois. De ce fait, si un client propose une fonctionnalité pertinente, le résultat peut être très rapidement mis en production. Dans ce mode de fonctionnement, il est même possible de s'orienter vers des développements à façon lorsque l'environnement SI est suffisamment complexe et ésotérique.

my SIH magazine :: La dépendance « Éditeur » est donc forte ?
SS : Non, pas nécessairement. Le fait que le paramétrage soit immédiatement visualisé (mode WYSIWYG) facilite le travail des concepteurs Back Office d’une équipe SI interne. En fait, on se rend vite compte avec Expertiz que la relation « Établissement / Éditeur » reste de l'ordre de l'humain. Chez certains, le fait de déclarer un ticket de dysfonctionnement génère une réponse automatique dans la seconde… et une réelle prise en compte de la problématique plusieurs semaines après !

my SIH magazine :: Qu’en est-il des interfaces ?
SS : Tous les modules Expertiz sont bien évidemment intégrés et communicants, ce qui limite notre tâche d’administration des interfaces. Les seules interfaces dont nous disposons sont des flux HL 7 bidirectionnels pour les échanges d'identité et de séjour avec le socle administratif et des flux HPRIM XML pour l'intégration de la saisie des actes en PMSI. Certes, comme tous les établissements privés, nous disposons par ailleurs d’interfaces « externes » vers les laboratoires et la radiologie. Les résultats de Labo et l’Anapath sont intégrés au travers d'un HPRIM Santé structuré accompagné d'un fichier PDF. Nous intégrons de même, au fil de l'eau, les comptes-rendus de radiologie dans le Dossier Patient (échanges HPRIM). Nous avons aussi mis en place un outil de dématérialisation via Ecopy (Nuance®) qui permet via un code barre de trier automatiquement la bonne pièce dans le bon dossier patient.

my SIH magazine :: Quelle infrastructure pour supporter un tel SI ?
SS : Côté Client, la majorité de nos déploiements se font sur portable avec chariot Ergotron et quelques postes « tout en un » de chez Dell. En ce qui concerne les tablettes, notre stratégie a été d’offrir à chaque anesthésiste un iPad mini afin de mieux contrôler les problématiques de connexion à distance. En fait, pour un coût relativement faible, l’impact sur la production est impressionnant. Côté Serveur, notre SI est structurée autour une solution en mode hébergé (HADS) avec des connexions distantes en https pour l'accès aux applications. Nous avons fait le choix, en partenariat avec l’éditeur Expertiz, de l’hébergeur Asplénium qui nous procure aujourd’hui entière satisfaction, tout autant au niveau des débits qu’en matière d’évolutivité. À terme, nous disposerons chez cet hébergeur d'une vingtaine de VM pour l'ensemble des établissements de Cap Santé (MCO et maisons de retraite). Pour les utilisateurs, le fonctionnement technique est transparent : pour accéder aux fonctionnalités de Dossier Patient pour lesquelles ils sont habilités, ils saisissent la même adresse Internet lorsqu’ils sont sur site ou à l'extérieur.

my SIH magazine :: Quels sont vos prochains grands défis ?
SS : Côté opérationnel, nous allons déployer la solution Expert Santé sur une nouvelle clinique qui a récemment rejoint notre groupe (la polyclinique Saint-Louis de Ganges) en remplacement de la partie Dossier Patient / Gestion des Urgences / Agenda / Gestion des blocs de SOFTWAY MEDICAL. À moyen terme, nous envisageons de proposer, sur la base de la solution Expert Santé, la réservation en ligne et la complétude du dossier administratif directement par le patient depuis l’extérieur. À plus long terme, nous avons inscrit à notre Roadmap, un projet global de serveur d'identité et de partage d’IPP au niveau du groupe en multi-FINESS. Court, moyen ou long terme, notre objectif de cohésion SI reste le même !

Retour aux dossiers