Les dossiers / Le GIP SILPC : Un ancrage résolument « coopératif »

Le GIP SILPC : Un ancrage résolument « coopératif »

Groupement de coopération et d’expertise autour des Systèmes d’Information de Santé, le SILPC se positionne résolument dans une logique GHT et « métiers » : Francis FOURNEREAU (Directeur Général de la structure) et Serge MAZIERE (Directeur des Services) reviennent, pour my SIH magazine, sur cette singularité…

my SIH magazine :: Quel est le positionnement du SILPC par rapport aux récentes restructurations de certains groupements de coopération sanitaire en regard du nouveau découpage des régions françaises ?

Francis FOURNEREAU (FF) / Serge MAZIERE (SM) : Dans le cadre de l'émergence des groupements régionaux d'appui au développement de la e-santé (Grades), le positionnement du SILPC s’inscrit pleinement dans une logique de coopération auprès des établissements sanitaires et médico-sociaux ; c’est la première raison d’être de la structure. Les GIP ne sont pas réellement nouveaux puisqu’ils poursuivent la logique de coopération initiée dans les années 70. Il ne subsiste aujourd’hui que six entités publiques dont certaines sont orientées vers l’édition de solutions ; c’est ainsi le cas de Cpage, Mipih, PH7, SIB ou Symaris. Le SILPC reste strictement non-éditeur de solution afin de pouvoir rester ouvert à l’intégration et à l’accompagnement des solutions hétérogènes choisies par les établissements.

my SIH magazine :: Quel « produit(s) » proposez-vous ?

FF /SM :  Notre mission en qualité de groupement de coopération n’est pas de vendre un « produit » mais de soutenir les établissements dans les solutions qu’ils choisissent librement. A ce titre nous devons un service d’expertise et de proximité qui apporte une réelle plus-value, tant pour les équipes hospitalières et médico-sociales que pour les éditeurs. Il s’agit de ses fondements basés sur les valeurs du service public. Le plan stratégique 2017 - 2021 du SILPC a été arrêté par l’Assemblée générale des adhérents le 8 mars 2017. Notre stratégie se décline en trois axes : Qualité, Indépendance et Ouverture. La Qualité pour apporter une plus-value auprès des équipes hospitalières, l’Indépendance pour s’adapter à l’hétérogénéité des offres, l’ouverture pour développer de nouveaux partenariats et s’ouvrir aux ESPIC et collectivités territoriales. Le rôle de nos équipes est ainsi d’assurer l’interface entre les équipes hospitalières et les éditeurs. Depuis 2010, nous avons tout autant triplé notre nombre d'adhérents que nos effectifs avec, comme objectif, de pouvoir répondre aux demandes spécifiques nécessitant expertise et connaissance très intimes du milieu de la santé. Cette réponse est la première brique de notre tryptique : la Qualité de service. Nous apportons une réelle plus-value au sein des établissements de santé en renforçant leurs équipes dans des logiques de coopération, de synergie et de mutualisation. Nous disposons aussi de ressources spécialisées recherchées comme les compétences métiers qui se raréfient dans les établissements. Cette compétence est mise au service de nos adhérents, qu’il s’agisse de petits établissements sans ressource informatique ou de grands établissements pour lesquels nous apportons des compétences ciblées. Le spectre des adhérents est très large : 315 établissements sont adhérents, des CHU aux très petits structures médico-sociales ou sociales, et ce, sur l’ensemble du territoire métropole et DOM/DROM compris.

 

Retrouvez l'intégralité de l'article dans le dernier numéro de my SIH magazine

Retour aux dossiers